Restez informé•e !

Tous les mois recevez gratuitement par email
toutes les actualités du Festival des Solidarités

Close

Intégrez la carte sur votre site !

Copiez-collez le code suivant pour l'intégrer dans une page de votre site

Close
15/12/2022
Le Focus du Festisol 2023 portera sur la souveraineté alimentaire !

Cette année encore, vous avez été nombreux.ses à voter pour le sujet que vous souhaitez approfondir en 2023 au sein du réseau Festisol. Le sondage a reçu plus de 150 réponses et un sujet arrive largement en tête : celui de la souveraineté Alimentaire. 

 

Mais un focus, c’est quoi au juste ?
 
 Un focus est un sujet que nous choisissons collectivement de creuser plus particulièrement durant une année. Cela permet de se partager des ressources et outils pour avancer collectivement sur ce sujet. Cela permet également d’axer un peu plus la communication sur un sujet en particulier, notamment vis à vis des médias. C’est donc un moyen d’augmenter la notoriété du Festival des Solidarités. Mais bien entendu, chaque membre du réseau Festisol reste libre de s'en saisir plus ou moins, ou pas du tout !

 

Souveraineté Alimentaire : de quoi parle-t-on ?

On entend par souveraineté alimentaire « le droit des populations, des communautés et des pays à définir leur propre politique alimentaire, agricole, territoriale ainsi que de travail et de pêche, lesquelles  doivent être écologiquement, socialement, économiquement et culturellement adaptées à chaque spécificité » (extrait de la déclaration finale de la société civile lors du Sommet Mondial de l’Alimentation à Rome en 2002). Source site d’Artisans du Monde

En France comme ailleurs, nous sommes tous.tes concerné.e.s par la question de l’alimentation. La flambée des prix alimentaires actuelle touche en première ligne les plus précaires. Partout dans le monde, le dérèglement climatique et les guerres rendent les récoltes de plus en plus incertaines provoquant de graves crises alimentaires. Et pourtant, nous produisons bien assez de nourriture pour nourrir l’ensemble de la population mondiale * !

Sommes-nous réellement impuissants face à cette instabilité du système alimentaire mondial ? Quelle est la place des peuples dans la définition des politiques agricoles et alimentaires ?

En quoi les colonisations et le (néo)colonialisme ont-ils transformé les pratiques agricoles partout dans le monde ?  Quel est l’impact du système capitaliste néo-libéral dans l’accès à l’alimentation ?

Quelles sont les alternatives et résistances à ce système ? Comment nourrir la planète avec un système agricole juste et respectueux de l’environnement ?  Comment pouvons-nous agir à notre échelle en tant que citoyen.ne ?

Autant de questions que nous souhaitons creuser ensemble tout au long de l’année lors de temps de rencontre et de formation mais également en partageant des outils et ressources sur le sujet. Restez à l’affût !

 

En janvier, pour bien commencer l’année, on vous propose de nous approprier les termes et enjeux

 

Que comprendre par souveraineté alimentaire, sécurité alimentaire, autonomie alimentaire ? 

En tant que non-spécialistes de ce sujet, il nous a semblé utile de commencer par des définitions. Puis de s’appuyer sur les acteurs du réseau Festisol pour s’approprier les enjeux de la souveraineté alimentaire (avec cette vidéo d’Artisans du Monde, ainsi que cet article et ce guide du CCFD). On a ainsi constaté qu’il était important de distinguer sécurité alimentaire et souveraineté alimentaire, comme nous l’explique Ritimo ou le CFSI

Qu’est-ce que l’agroécologie, l’agriculture paysanne ?

Nous allons également beaucoup parler d’agroécologie et d’agriculture paysanne, car c’est une alternative clef pour améliorer notre souveraineté alimentaire. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez vous appuyer sur cette vidéo du CCFD, cette autre vidéo, ce parcours pédagogique créé par SOL, ISF et le CFSI, ainsi que par cette présentation par la Confédération paysanne.

Et pour les plus motivé.e.s par l’agroécologie, vous pouvez également suivre ce MOOC ;-)

 

Cette réflexion autour du focus est collective, n'hésitez pas à nous partager vos ressources en écrivant à : a.duplay@crid.asso.fr.

 

* En 2015, tous les humains avaient potentiellement accès à 4600 kilocalories par jour, des apports énergétiques suffisants en réalité pour nourrir 12 milliards de personnes

< retour