Restez informé•e !

Tous les mois recevez gratuitement par email
toutes les actualités du Festival des Solidarités

Close
14/05/2019
Festisol News
Le Festisol s'internationalise !

Le Festival des Solidarités devient un événement international ! Des collectifs se sont constitués dans huit pays d'Afrique francophone : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Gabon, Guinée, République Centrafricaine, RDC, Togo.

Des rencontres nationales sont en cours de préparation, n'hésitez pas à diffuser l'information à toutes les structures susceptibles d'être intéressées dans ces pays. Voici les dates de rencontres nationales définies à l’heure actuelle :

Bénin : du 5 au 7 septembre (nouvelles dates) à Cotonou (rencontre mutualisée avec les acteurs AlimenTERRE). Contact gnikoguy @ gmail.com

Burkina Faso : 12 octobre. Contact secretariat.rezas @ gmail.com

Cameroun : 30 août à Yaoundé et le 7 septembre à Douala. Contact plateforme.cameroun @ terrafrik.org

Guinée : 10 juillet à Conakry. Contact djeba2003 @ yahoo.fr

Togo : 13 et 14 septembre (nouvelles dates) à Lomé. Contact plateforme.togo @ terrafrik.org

 

Le 28 mars dernier s'est tenue la première rencontre internationale des coordinations du Festival des Solidarités. L'occasion de faire un tour d'horizon des expérience des un·e·s et des autres :

 

Au Burkina Faso : 66 associations fédérées dans la région du Plateau Central. 3000 participant·e·s aux animations 2017, 5000 en 2018 (trente animations organisées). Outre les associations, l’administration publique est aussi impliquée de même que les responsables coutumiers, les chefs religieux, des écoles, des artistes, et des partenaires basés en France (RADSI Nouvelle Aquitaine, Maison des Droits de l'Homme de Limoges et France Volontaires).

Les animations sont très variées : tables rondes, conférences, projections de films, activités culturelles... Des temps de dialogue inter-religieux ont eu lieu, permettant notamment d'échanger sur la question du terrorisme et de lutter contre les amalgames. Des temps de dialogue sont également organisés entre élus et organisations de la société civile afin de dépasser des tensions toujours présentes suite à l'implication des associations et syndicats dans le départ de l'ancien président Compaoré.

La dynamique s’étend actuellement à la région de Ouagadougou, et mettra l'accent en 2019 sur la mobilisation en faveur de l'Agenda 2030 des Nations unies.

Au Bénin, 35 associations mobilisées, 200 personnes touchées en 2018 lors d’une journée sur la thématique agriculture. Le collectif Festisol est coordonné par l'association Jardins de l'Espoir, fondateur du collectif Terrafrik Bénin. Le collectif d'acteurs comprend également un centre culturel et France Volontaires.

Le Festisol a marqué la fin de la caravane Ouest africaine des luttes pour l'eau, la terre et l'agro-écologie. Un concert a été organisé, un film AlimenTerre a été projeté en présence des acteurs. Des sketchs participatifs ont également permis des échanges sur la question des inégalités femme-hommes et sur la scolarisation des filles.

L'édition 2018 du Festisol au Bénin.

Au Togo, 60 organisations mobilisées, 800 personnes touchées en 2018. Le collectif est coordonné par Attac Togo (coordinateur de Terrafrik Togo) et a noué des partenariats avec l’Institut Français, le Service de Coopération de l'ambassade de France (SCAC), France Volontaires et un cinéma de la ville.

Des animations sont organisées depuis 2016 et ont eu lieu à l'université de Lomé, à l'Institut Français et sur une place centrale de la ville. Un forum a eu lieu 2018 avec de nombreux stands et ateliers permettant de toucher un public passant. Des concerts, des spectacles de théâtre, des ateliers, des jeux, des films, des journées portes-ouvertes ont eu lieu en lien avec différentes associations.

En 2019, des animations sont prévues dans différentes villes du pays, et un partenariat est en cours de construction avec deux ministères.

Au Cameroun, 36 organisations fédérées, jusqu'à 17 400 personnes touchées sur 35 animations depuis 2015, dans quatre régions du pays. Le collectif national est coordonné par Terrafrik Cameroun. Des collectifs thématiques ont également été créés.

Les animations organisées sont très diverses : conférences/débats, sensibilisations, ateliers, forums des associations, activités sportives, concerts, ateliers presse...

Les thématiques abordées portent sur l'agriculture et l'accaparement des terres, la santé, la responsabilité sociale des entreprises, l'entrepreneuriat social, l'engagement des jeunes... Des plans de formation sont mis en place pour aider des jeunes pour la création, la structuration et le financement de projets associatifs. Ils sont accompagnés tout l'année pour présenter leurs projets au cours du Festisol.

En Guinée, 60 organisations sont fédérées au niveau national, et 8 collectifs locaux répartis sur tout le pays sont constitués. La dynamique nationale est pilotée par l’AJFPEF (Association des Jeunes Filles pour la Promotion de l’Espace Francophone), également coordinatrice de Terrafrik Guinée. Des partenariats sont noués avec le Programme Alimentaire Mondial, le PNUD et le SCAC.

Des animations sont organisées depuis 2016, principalement sur les thèmes de l’accaparement des terres et l’agroécologie. 4 séminaires sont organisés chaque année, dans un but de formation et d’accompagnement des acteurs, et pour co-construire le programme d’animation du Festisol. Des films AlimenTERRE ont notamment été projetés.

Des animations ont également lieu sur la thématique de l'insertion des jeunes. Une ONG française (Guinée 44) a formé des jeunes à l’animation (équivalent du BAFA). Ils souhaitent également mettre en place un appui aux porteurs de projet économique (ESS).

En République Centrafricaine, 18 organisations se sont fédérées en vue de l’organisation du Festival des solidarités en 2019. La coordination est assurée par l'association GAPAFOT (Groupe d’action, de paix et de formation pour la transformation).

Les thématiques 2019 porteront sur la gouvernance, la réconciliation, et la sécurité en particulier alimentaire. Des animations festives sont d'ores et déjà prévues.

Au Gabon, en République Démocratique du Congo, des acteurs sont d'ores et déjà rassemblés pour organiser des événements dans le cadre du Festival des Solidarités. La liste ne cesse de s'allonger !

La rencontre internationale Festisol 2019.


Votre organisation souhaite participer au Festival des Solidarités, pour sensibiliser les citoyen·ne·s de votre pays aux transitions solidaires ?

Quel que soit votre pays, nous vous proposons deux manière de le faire :

- Soit devenir partenaire du Festival des Solidarités : Vous vous engagez alors à relayer l’information à vos membres et partenaires via vos outils de communication habituels. Tout le monde peut participer, quel que soit son pays, à condition de respecter la charte. L’idée est de favoriser la mise en lien des acteurs au niveau local, régional, national et international.

- Soit devenir acteur du Festival des Solidarités : Vous vous engagez alors à organiser au moins un événement dans le cadre du Festival des Solidarités (si possible en novembre mais des décalages de dates sont envisageables).

Pour soutenir le développement du Festival des Solidarités à travers le monde, la charte du projet a été revisée pour prendre en compte cette nouvelle dimension internationale. De même, l'appel à participation au Festisol est à présent un appel à participation international. N'hésitez pas à les diffuser dans vos réseaux !

Il existe aussi des versions anglaises de l'affiche et de la charte, vous pouvez les trouver sur cette page.

Pour toute question, merci d'écrire à jean-marc @ festivaldessolidarites.org

< retour