Restez informé•e !

Tous les mois recevez gratuitement par email
toutes les actualités du Festival des Solidarités

Close
22/03/2019
La vie du réseau
La finance solidaire au service de la solidarité internationale ?

Et si notre épargne soutenait la solidarité internationale ?


C’est le pari de notre partenaire associatif Finansol, qui vient de lancer son tout nouveau site dédié à la solidarité internationale.

S'engager en finançant la solidarité internationale

La finance solidaire peut constituer un vrai levier pour lutter contre les inégalités, au niveau local comme au niveau international. Si vous avez la chance d'avoir quelques euros de côté, il est possible d'opter pour des placements responsables et solidaires et de s'engager, ici et maintenant, pour un monde plus juste dans lequel notre épargne financerait la solidarité, y compris à l'international.

Finansol : un label pour soutenir des projets solidaires

L'argent déposé sur nos comptes en banque finance bien souvent, sans que nous le sachions, des conflits armés, des multinationales polluantes, des sociétés aux actifs toxiques... Pourtant, il n’y a pas de fatalité en la matière : nous pouvons choisir de placer notre épargne auprès d'acteurs éthiques et transparents. De nombreuses solutions de placements solidaires existent, et avec le label Finansol, créé en 1997, il est possible d’identifier les produits d’épargne qui contribuent à construire un monde juste et solidaire.

Contribuer à des projets portés par les populations concernées

Ainsi, en finançant des projets comme celui de l’association Asala pour l’insertion sociale et économique des femmes défavorisées en Palestine ou le projet agricole de la Société de développement Agro Pastorale au Rwanda, votre épargne peut contribuer à faire reculer les inégalités en soutenant des projets conçus par et pour les populations concernées afin de défendre leurs droits sociaux et économiques.

Financer la solidarité internationale, quelques chiffres

Frédéric Tiberghien, Président de Finansol, souligne que la finance solidaire « permet aux acteurs de la société civile de prendre leur destin en main, en apportant des financements à des projets collectifs (coopératives…) ou à la création d’entreprises individuelles (par le biais du microcrédit essentiellement). [..] Elle peut aussi inspirer la mise en place d’écosystèmes financiers favorisant le développement durable. »

Rééquilibrer les rapports de domination économiques

Si la finance solidaire doit être encouragée, ne perdons cependant pas de vue que la généralisation d'une finance réellement responsable et solidaire suppose de repenser dans sa totalité le fonctionnement des institutions bancaires et économiques. Pour que l'économie équitable et solidaire devienne la norme, et non l'exception...

< retour