Restez informé•e !

Tous les mois recevez gratuitement par email
toutes les actualités du Festival des Solidarités

Close
13/06/2019
Festisol News
Les droits des enfants mis à l'honneur pour l'édition 2019 du Festival des Solidarités

Cette année, pour célébrer les 30 ans de l’adoption de la Convention Internationale des Droits des Enfants (CIDE) par les Nations unies, le Festival des Solidarités met à l'honneur les droits des enfants. Si votre organisation mène des actions de plaidoyer, organise des temps de sensibilisation ou dispose d’outils pédagogiques sur ce sujet n’hésitez pas à nous en faire part afin que nous puissions les mettre en avant !

Un anniversaire pour porter haut et fort la défense des droits humains.

Le 20 novembre 2019 nous fêterons donc les 30 ans de la Convention Internationale des droits des enfants (CIDE). Pile pendant l’édition du Festisol 2019 ! Aborder la question des droits des enfants c'est une occasion de plus pour les acteurs du Festival des Solidarités de porter haut et fort la défense des droits humains en France comme ailleurs. 

Les droits des enfants : un sujet transversal

Des migrations aux luttes pour la justice climatique, en passant par les inégalités sociales et économiques, les discriminations, les violences sexuelles, le droit à la dignité, à l’éducation ou les droits culturels, la thématique des droits des enfants se trouve à l’intersection de nombreux sujets et permet d’aborder toutes les problématiques.

Certains sujets liés aux enfants font particulièrement l’actualité, comme la question des mineur·e·s étrangers·ères isolé·e·s, le rapatriement en France des enfants de djihadistes, les parcours d’études ou le profilage racial lors des contrôles de police.

Défendre le droit des enfants à transformer le monde !

Agir pour pour un monde plus solidaire, c'est lutter pour le respect des droits et des libertés de tou·te·s, et, en France comme ailleurs dans le monde, veiller au respect des droits des enfants implique de faire des choix politiques forts. 

Les enfants sont particulièrement vulnérables et c'est un devoir pour les adultes de veiller à leur protection et à ce que leurs droits soient respectés, mais ce n'est pas pour autant que les mineur·e·s ne sont pas en capacité d'agir et de se mobiliser pour construire des alternatives solidaires et transformer le monde.

Il n'y a pas d'âge pour être solidaire !

Veiller au respect des droits des enfants, c'est aussi défendre le droit des enfants à faire entendre leur voix et à agir pour défendre une autre vision du monde. Comme le stipulent les articles 12, 13, 14 et 15 de la CIDE, les enfants ont le droit d'être entendu·e·s et d'exprimer librement leur opinion, elles et ils ont droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ainsi qu'à la liberté d'association et de réunion pacifique. Qu’elles ou ils soient militant·e·s des droits humains, pour le climat, pour la liberté de circulation, pour l’autodétermination des peuples, pour un monde sans frontières et sans violences, les enfants aussi peuvent être des acteurs et actrices du changement et sont tout à fait en capacité de prendre des décisions et d’agir en tant que citoyen·ne·s à leur niveau sur toutes les problématiques qui les intéressent. Notamment sur les problématiques qui les concernent. 

La Dynamique "De la Convention aux actes".

Parce que l'union fait la force, le Festival des Solidarités soutient la Dynamique "De la Convention aux actes" qui vise à mobiliser des organisations non gouvernementales (ONG), des associations et des collectifs afin de porter collectivement  des messages de plaidoyer pour une meilleure effectivité des droits des enfants en France et à l’international en direction des décideurs et des publics, mais aussi de sensibiliser à ces enjeux.

Un événement porté par le CRID pour promouvoir les  droits des enfants.

Début novembre, le CRID (Centre de recherche et d'information pour le développement), qui porte le Festival des Solidarités, organisera un grand temps fort autour des droits des enfants, notamment de leur droit à transformer le monde ! Une occasion pour partager les actions de plaidoyer des organisations membres du CRID et du Festisol, porter la voix des concerné·e·s et imaginer collectivement des réponses et des alternatives solidaires pour construire un monde moins inégalitaire : un monde où les droits de tou·te·s seraient respectés !

 

< retour